Kinolu

KINOLU : Harry Potter à l'école des sorciers

« Tu es un sorcier, Harry. »

Contextualisation

Couverture du livre Harry Potter à l'école des sorciers édition Folio JuniorEn 1996 sort, tiré originalement à 500 exemplaires, le premier tome des aventures de Harry Potter à l’école de magie Poudlard. Écrit par J. K. Rowling, l’autrice publie ici la première œuvre d’un succès devenu planétaire. Mais le lancement de ce succès n’a pas été de tout repos.

En effet, entre la naissance de son écrit en 1990 et sa publication réelle en 1996, Rowling a reçu plus d’une dizaine de refus de la part d’éditeurs renommés. Elle amasse les refus jusqu’à ce que Barry Cunningham, de Bloomsbury Publishing, accepte de publier son livre. J. K. Rowling peut remercier ici la fille de l’éditeur qui, après avoir lu les premiers chapitres, tanna son père pour qu’il accepte de publier les aventures du jeune sorcier.

L'idée de ce premier tome, pour Rowling, est de nous présenter ses personnages principaux (le golden trio, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, les élèves majeurs et les professeurs) et de nous familiariser avec son univers et son vocabulaire. Situé dans l’Angleterre de la fin du XXe siècle, inspiré de la société et de la culture actuelle, l’autrice donne à son école un air d’internat de la vieille école. Elle s’inspire également de Oliver Twist et du monde de Narnia pour créer son personnage principal et son univers.

Le livre

PeevesOn suit ici la première année d'Harry à Poudlard, la rencontre avec ses amis (et ses ennemis), la mise en place des intrigues principales (le professeur Rogue, Serpentard, la pierre philosophale…). On découvre également le sport le plus célèbre dans le monde des sorciers : le Quidditch. Nous avons accès, durant le livre, à plusieurs matchs tout au long de l’année jusqu’à la victoire finale de Gryffondor. Il est important de noter que les différences entre le livre et le film sont nombreuses. Pour ne citer qu’elles, le premier chapitre est totalement absent de l’adaptation, ainsi que la chanson du choixpeau, la rencontre avec Drago ou encore la superbe épreuve des potions à la fin de l’intrigue principale. Mon plus grand regret ici est l’absence d’un personnage majeur de l’histoire : Peeves, originalement intégré au premier film (sorti en 2001 par Chris Columbus) mais coupé au montage.

Peeves est l’esprit frappeur de Poudlard. C’est un fantôme pouvant déplacer les objets. Compagnon des jumeaux Weasley dans les mésaventures d’Argus Rusard, Peeves sauvera de multiples fois Harry au cours des différentes années qu’il passera à Poudlard.

Ce que l’on retient

Couverture du livre Harry Potter à l'école des sorciers édition BloomsburyAvec une œuvre magique qui nous transporte dans un nouveau monde, J. K. Rowling crée un univers qui compte aujourd’hui plusieurs millions de fans autour du monde. Vendu à plus de 30 000 exemplaires dans les 5 mois suivant la sortie du livre, c’est un succès mondial qui attend l’autrice.

Le livre, intitulé Harry Potter à l’école des sorciers, a été traduit dans plus de 27 langues. Lors de sa traduction, on remarque un changement majeur du titre. Originalement nommé Harry Potter and the Philosopher's Stone, l’éditeur français décide de changer le nom pour un résultat « plus fort et plus explicite que la traduction littérale de l'anglais pour un public français. ». Le nom change également aux États-Unis d’Amérique pour devenir Harry Potter and the Sorcerer's Stone, l’éditeur se défend en indiquant que le public aurait été beaucoup moins intéressé par un titre “philosophique”. J. K. Rowling indiquera par la suite son regret face à ces traductions qu’elle avait pourtant validée.

Fort de son succès, le livre recevra une suite dès l'année suivante.

Sources : Wikipédia, Fandom Wiki Harry Potter, Encyclopédie HP, nooSFere, Amazon, Leslibrairies, RTL, LCI, Book Music Docaz, Pottermore,

Ça pourrait vous intéresser