Kinolu

KINOLU : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

« Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises. »

Contextualisation

Couverture du livre Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban édition Folio JuniorAyant débuté l’écriture Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban le jour suivant le point final de Harry Potter et la Chambre des Secrets, J. K. Rowling sort le troisième opus de sa saga au succès planétaire en Juillet 1999 (Septembre 1999 en France). Nommé par l’autrice elle-même comme le livre qu’elle a préféré écrire, la sortie de la troisième année du jeune sorcier à l’école de sorcellerie Poudlard est très attendu par les fans. Tellement attendu que Gallimard, l’un des éditeurs principaux, interdit à tous ses libraires de mettre le livre en vente avant 17h, heure de sortie des classes. Notons ici que le livre a été écrit en un an, ce qui est un fait remarquable compte tenu de la réussite du livre.

Ce livre se détache des 6 autres, car c’est le seul où le lecteur ne verra pas d’apparition de Lord Voldemort, mais rencontrera à la place le quatuor de personnages le plus aimé de l’autrice et le plus repris par les fans dans leurs inventions (fan-fictions) : les Maraudeurs. De plus, Rowling insère également ici un nouveau lieu majeur dans la suite de son histoire : la prison d’Azkaban. La prison magique dont personne ne peut s’échapper est directement inspiré de la célèbre prison d’Alcatraz.

Résumé de l'opus précédent :

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Harry Potter découvre une inscription énigmatique : "La Chambre des Secrets a été ouverte. Ennemis de l'héritier prenez garde !" En compagnie de ses fidèles amis, Ron et Hermione, l'apprenti sorcier mène l'enquête. Il est loin de se douter qu'il devra affronter un souvenir pour vaincre Voldemort une nouvelle fois.

Le livre

Couverture du livre Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban édition GallimardComme les livres précédents, l’histoire débute en pleine été avec la rencontre de notre héros, encore bloqué chez son oncle et sa tante. Après avoir malencontreusement « gonflé sa tante comme un ballon », Harry doit s’enfuir de “chez lui” pour rejoindre le monde des sorciers. Secouru par le Magicobus, un bus magique pour « sorciers et sorcières en détresse », il rejoint le monde des sorciers où il est accueilli par le ministre de la magie lui-même !

De retour à l’école, les élèves font la connaissance de nouveaux professeurs, notamment Rubeus Hagrid dans les cours de soins aux créatures magiques, Sybille Trelawney en Divination et, le personnage préféré de J.K.Rowling, Remus Lupin en défense contre les forces du mal. Ce dernier deviendra rapidement le professeur préféré de la majorité des élèves.

L’intrigue principale se tourne autour de la fuite de Sirius Black, premier échappé d’Azkaban, qui n’a qu’une seule idée en tête, retrouver Harry.

Le film (sorti en 2004 par Alfonso Cuaron) tiré de ce livre marque un tournant dans le genre des films Harry Potter dans son style, mais pas dans l’omission de nombreux passages et de détails. Pour n’en citer qu’un, le plus important d’après moi, on ne sait rien des Maraudeurs dans le film.

« Messieurs Lunard, Queudver, Patmol et Cornedrue, spécialistes en assistance aux Maniganceurs de Mauvais Coups, sont fiers de vous présenter La Carte du Maraudeur. »

Ce que l’on retient

Couverture du livre Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban édition BloomsburyLui aussi récompensé de plusieurs nominations et trophées, Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban s’écoulera à 66 millions d’exemplaires à travers le monde (dont 68 000 durant les 3 premiers jours en Grande-Bretagne). Accueilli comme une excellente réussite après un deuxième tome quelque peu décevant, ce troisième tome relance la saga dans un univers parfaitement ancré et pouvant désormais entrer dans une partie plus sombre et plus sérieuse de l’histoire.

Livre plein de rebondissement plus ou moins inattendus, l’histoire est rempli de détails que l’on ne remarque pas à la première lecture, ce qui lui donne un attrait tout particulier qui le fait aisément sortir du lot.

1 an plus tard, les fans retrouveront les aventures du jeune sorcier dans une nouvelle année plus que chamboulée dans Harry Potter et la Coupe de Feu.

Sources : Wikipédia, Fandom Wiki Harry Potter, Cultura, Amazon, Decitre, Pottermore, Gallimard, Critiques Libres, La Bibli d'Alain,

Ça pourrait vous intéresser