Kinolu

KINOLU : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

« Ouvrez vos livre page 394. »

Contextualisation

Affiche du film Harry POtter et le prisonnier d'Azkaban2 années. C’est le temps qu’il a fallu attendre entre la sortie Harry Potter et la Chambre des Secrets (sorti en 2002 par Chris Columbus) et le 3e opus de la saga. Sorti en 2004, la même année que RRRrrrr!!! par Alain Chabat et Troie de Wolfgang Peterson, il a fallu trouver un nouveau réalisateur pour cet épisode.

En effet, Chris Colombus, réalisateur des 2 premiers opus, décide de faire une pause pour se consacrer à sa famille et ses enfants. Plusieurs réalisateurs de renom sont approchés (parmi eux,  Kenneth Branagh, interprète de Gilderoy Lockhart dans l’opus précédent) et c’est finalement Alfonso Cuarón, encouragé par Guillermo Del Toro, qui a précédemment refusé le poste, qui reprendra le flambeau.

Dans ce film, on entre dans une nouvelle phase d’histoire, avec des liens plus importants avec les différents films qui suivront, a contrario des premiers épisode plus solitaires. La coupure de 2 ans permet aussi d'accueillir des acteurs un peu plus mûrs aussi bien psychologiquement que physiquement, et les rôles joués s'en font ressentir pour le plus grand bien du spectateur.

Adapté du livre du même nom, Harry Potter passe une nouvelle étape dans son ascension vers le succès et la gloire.

Le film

Emma Watson, Daniel Radcliffe, Ruppert Grint, David Thwelis et Gary OldmanSirius Black, un dangereux sorcier criminel, s'échappe de la sombre prison d'Azkaban avec un seul et unique but : retrouver Harry Potter, en troisième année à l'école de Poudlard. Selon la légende, Black aurait jadis livré les parents du jeune sorcier à leur assassin, Lord Voldemort, et serait maintenant déterminé à tuer Harry... (Allociné)

Seul épisode où Lord Voldemort n’apparaît pas, Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban met en place une nouvelle intrigue avec de nouveaux personnages. C’est aussi ici que l’on assiste à la première apparition d’Azkaban, prison pour sorcier gardé par des Détraqueurs, nouvelle créature de l’univers des sorciers.

On voit aussi ici l’arrivée de nouveaux cours avec notamment les soins aux créatures magiques et les cours de divination, orchestré par une professeure quelque peu dérangé, mais majeure dans les livres : Sibylle Trelawney (interprété par Emma Thompson). C’est aussi l’occasion de découvrir les Maraudeurs : James Potter, Remus Lupin (interprété par David Thewlis), Sirius Black (incarné par Gary Oldman) et Peter Pettigrow (joué par Timothy Spall).

C’est aussi l’arrivée de l’un des objets magique les plus célèbres de l’univers : la carte du maraudeur. Une carte qui montre toutes les personnes présente dans le château, ce qu’ils font et où ils sont. Et comme on pourra l’apprendre au fur et à mesure du film, « La carte, ne ment jamais ! ».

Entre quiproquos, retour dans le temps et retournement de situation imprévus, il faudra s’accrocher pour ne pas perdre le fil de l’histoire et profiter pleinement du nouvel opus de la saga.

Ce que l’on retient

DétraqueursCette année-là, les cinémas sont moins pris d’assaut que lors de la sortie du précédent opus. En effet, le film ne dépassera pas les 8 millions d’entrées en France (contre plus de 10 millions pour le deuxième film de la saga), mais se classera quand même 3e du classement des meilleurs box-offices de l’année. 

Bien que l’ambiance générale du film se rapproche un peu plus de celle du livre, il faut tout de même noter que de nombreuses différence (une centaine au total), plus ou moins importantes, se sont glissées entre les 2 œuvres.

Ce n’est qu’à peine 1 an plus tard que l’on retrouvera les aventures du jeune sorcier à lunettes pour un 4e opus : Harry Potter et la Coupe de Feu par Mike Newell, un épisode dont les avis sont très disparate tant il diffère par rapport au livre dont il est tiré.

Sources : Wikipédia, Allociné, SensCritique, Fandom Wiki Harry Potter, Springfeild.tv, Encyclopédie HP, France Loisirs, Le Bleu du Miroir, Cosmopolitain,

Ça pourrait vous intéresser