Kinolu

KINOLU : Harry Potter et l'Ordre du Phénix

« Vous courrez un grave danger. »

Contextualisation

Affiche du film Harry Potter et l'Ordre du Phénix20 mois après la sortie du précédent opus, Harry Potter et la coupe de feu (sorti en 2005 par Mike Newell), la 5e partie des aventures du sorcier à la cicatrice sort au cinéma. Suivi 10 jours plus tard, par la sortie du 7e et dernier livre, Harry Potter et les Reliques de la Mort, il est réalisé par David Yates, peu connu dans l’hexagone, mais grand fan de Harry Potter. Ce dernier reprendra également le rôle de réalisateur pour toute la fin de la saga.

2007 est marqué par la sortie en salle d’univers très différents les uns des autres, ne serait-ce que pour citer l’univers Marvel avec Ghost Rider pas Mark Steven Johnson ou encore 300 de Zack Snyder.

Ce film, adapté du livre du même nom, voit l’apparition de nouveaux acteurs - notamment Helena Bonham Carter (Bellatrix Lestrange) ou encore Evanna Lynch (Luna Lovegood) - et parmi eux le dernier membre d’une équipe qui se connaît déjà. En effet, Imelda Staunton (Dolores Jan Ombrage) retrouve ici Daniel Radcliffe (Harry Potter) et Maggie Smith (Minerva McGonagall) avec qui elle avait joué dans David Copperfield, réalisé par Simon Curtis, en 1999. 

Il faut aussi noter que, dans l’objectif d’interpréter le personnage de Harry alors bouleversé par les événements du dernier film, Daniel Radcliffe est allé à la rencontre de nombreux psychologues et de nombreuses victimes pour s’imprégner totalement du syndrome de la culpabilité du survivant.

Le film

Daniel RadcliffeAlors qu'il entame sa cinquième année d'études à Poudlard, Harry Potter découvre que la communauté des sorciers ne semble pas croire au retour de Voldemort, convaincue par une campagne de désinformation orchestrée par le Ministre de la Magie Cornelius Fudge. Afin de le maintenir sous surveillance, Fudge impose à Poudlard un nouveau professeur de Défense contre les Forces du Mal, Dolorès Ombrage, chargée de maintenir l'ordre à l'école et de surveiller les faits et gestes de Dumbledore. Prodiguant aux élèves des cours sans grand intérêt, celle qui se fait appeler la Grande Inquisitrice de Poudlard semble également décidée à tout faire pour rabaisser Harry. Entouré de ses amis Ron et Hermione, ce dernier met sur pied un groupe secret, "L'Armée de Dumbledore", pour leur enseigner l'art de la défense contre les forces du Mal et se préparer à la guerre qui s'annonce... (Allociné)

Avec une saga qui s’obscurcit de films en films, le nouveau réalisateur signe ici un film très semblable à l’esprit général du livre.

On retrouve donc Harry, aux prises avec ses tourments depuis le retour de Lord Voldemort, qui se voit affronter des Détraqueurs dans le monde des moldus. C’est aussi la première vraie apparition du personnage de Mrs Figg, personnage récurent depuis le premier film. Suite à cela, Harry découvrira l’Ordre du Phénix, armée qui combattit Voldemort jadis, et le ministère de la magie et les forces qui s’élèvent contre lui pour taire le retour de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom.

De retour à Poudlard, c’est l’arrivée d’un nouveau professeur de Défense contre les forces du mal, Dolores Jane Ombrage. Plus tard nommée grande inquisitrice par le ministre de la magie pour remanier l’éducation à Poudlard et évincer Albus Dumbledore, ce personnage est, de loin, le plus détesté de tous les personnages de l’univers de J.K.Rowling. Cela peut s'expliquer de manière très simple : l'autrice a elle même révélé qu'elle avait fait en sorte de créer un personnage qui ne comportait aucun aspects ou détails positifs, et que rien dans son personnage n'était fait pour l'aimer.

Enchaînant les cauchemars et les visions, Harry va devoir apprendre, grâce au professeur Rogue, à contrôler son esprit. Ces séances se termineront par la révélation d’un des plus grands défauts de James Potter, le père de Harry.

Tout au long du film, Harry, plus seul que jamais, va également devoir endosser le rôle de professeur afin de remplacer l’absence de cours pratique en Défense contre les forces du mal. Ce rôle de professeur aboutira par l’arrestation de Dumbledore qui s'échappera avec « classe ».

La dernière partie du film se verra s’affronter les Harry et ses amis face au Mangemorts. Rejoint par l’Ordre du Phénix, Harry devra une fois de plus lutter contre le mage noir après la perte de « la seule famille qu’il me reste ».

Ce que l’on retient

Michael Gambon et Imelda StauntonEn France, le film attire plus de 6 millions de personnes dans les salles obscures et le film se classe 3e dans la liste des meilleurs box-offices de l’année.

Bien que le film soit fidèle à l’ambiance du livre, on assiste ici au film le plus court pour l’adaptation du livre le plus long. En effet, avec énormément d’intrigues à intégrer, le réalisateur et le scénariste décident de faire un grand nombre d'ellipses et de passer sous silence de nombreux passages. On notera ici l’absence de Quidditch dans le film, au plus grand regret du scénariste.

Pour justifier cette action, David Yates se défend en prétendant que le public connaît déjà l’univers du jeune sorcier. De plus, et avec l’accord de l’autrice, il préfère faire ressentir l’ambiance globale du livre plutôt que de retranscrire à l’identique le livre.

Ce nouvel épisode marque l’entrée de la saga dans sa 2e phase avec des personnages plus matures et un intrigue omniprésente dans un univers bien fixé. Rendez-vous en 2009 pour la suite des aventures de Harry Potter, « le garçon qui a survécu », dans Harry Potter et le prince de sang-mêlé par David Yates.


 

Sources : Wikipédia, Allociné, SensCritique, Fandom Wiki Harry Potter, Télé 7 Jours, Stellars Sister, Les Reliques de la Mort 45,

Ça pourrait vous intéresser