Kinolu

KINOLU : L'Incroyable Hulk

Hulk, le héros excellent qui n'a eu aucune bonne adaptation en solo.

Contextualisation

Couverture du premier comic The Incredible HulkEn 1962 sort le comic The Incredible Hulk. Ce comic voit la première apparition du personnage éponyme : Hulk. Ce personnage est souvent cité comme l'un des plus fort de tout l'univers Marvel, même s'il est loin derrière Captain Marvel en terme de puissance. Hulk aura droit à plusieurs adaptations sur les écrans : séries, séries d'animation et films. À l'origine, Hulk était gris ! Stan Lee et Jack Kirby ont fait le choix de cette couleur, car aucun autre héros ou vilain ne l'était. Ils s'en mordront les  doigts dès la sortie de la première bande dessinée et Stan Lee expliquera plus tard « Quand j'ai créé Hulk il y a 45 ans, j'ai choisi le gris parce qu'aucun héros ou méchant n'avait cette couleur. Quand nous avons sorti le premier numéro de la B.D., nous nous sommes aperçus que le gris donnait un résultat très médiocre. Comme il n'y avait pas de super-héros vert et que c'était une couleur plus facile à reproduire, Hulk est devenu vert au numéro suivant. »

L'Incroyable Hulk sort en 2008 et est réalisé par Louis Leterrier, élève de Luc Besson, qui réalisera également le film Insaisissable en 2013 ou encore le clip de Cinglés du groupe de musique français : Enhancer. Selon certaines analyses, L'Incroyable Hulk est la suite du film Hulk, sorti en 2003, et réalisé par Ang Lee. Cependant, Marvel précise l'absence totale de lien entre les 2 films jugeant le premier trop décevant. La séparation des 2 œuvres est aussi mis en valeur par l'acteur principal, Edward Norton, qui demande à retravailler le scénaio pour y inclure des scènes de flashback afin d'expliquer au public l'origine du mal qui ronge Bruce Banner.

Marvel ayant cédé ses droits sur de nombreux personnages depuis des années (les X-Men appartiennent à la Twentieth Century Fox, Spider-Man à Sony...), Kevin Feige se lance, avec la création du MCU, dans le pari fou de réunir, en s'inspirant des comics, la plus grande équipe de super-héros. Il persuade Universal Studio (détenteur des droits de Hulk) de lui laisser la main mise sur le monstre vert. La mauvaise réputation du film d'Ang Lee jouera en sa faveur et Universal Studio acceptera, ce qui permettra à Marvel de lancer la production des 2 premiers opus de la première phase du Marvel Cinematic Universe : Iron Man et L'Incroyable Hulk. 

Le film

Affiche du filmDepuis qu'il a été exposé à une dose massive de rayons gamma lors d'une expérience scientifique qui a mal tourné, Bruce Banner se transforme en Hulk à chaque fois que son rythme cardiaque devient trop élevé, notamment sous le coup de la colère. Terré dans un bidonville de Rio de Janeiro, il gagne sa vie en travaillant sur une chaîne d'embouteillage et apprend surtout à gérer ses émotions avec un maître en arts martiaux. Par ailleurs, il communique via Internet avec un mystérieux correspondant qui l'aide à mettre au point un remède à ses métamorphoses intempestives. Mais, son ennemi juré, le général Ross, dont la fille, Elizabeth, a été blessée par Hulk, finit par retrouver sa trace. (Télé Star)

Avec de très beaux effets visuels, un scénario assez bien monté et des personnages plutôt convainquant, L'Incroyable Hulk se laisse regarder facilement. Les fans du MCU se plairont également à relever toutes les références à l'univers qui s'y glissent : coupures de presse à l'effigie de Stark Indutries (Iron Man), sérum du super soldat (Captain America)... Les fans de foot aussi prendront plaisir à relever le clin d'oeil de Louis Leterrier pour Zinedine Zidane avec la réalisation d'une scène où Hulk donne un violent coup de boule à L'Abomination.

En plus d'un cameo de Lou Ferrigno, interprète du personnage principal dans la série, le film a droit à son cameo de Stan Lee. Dans ce film, Stan Lee joue un personnage buvant une boisson infecté par le sang de Bruce Banner.

Dans la scène post-générique, on peut voir Tony Stark discuter avec le Général Ross. Iron Man lui fait comprendre que le projet de super-soldat n'avait pas été gelé pour rien (référence à Captain America emprisonné sous la glace). Il clôt la discussion en faisant une allusion à l'équipe qu'il est en train de former.

Ce que l'on retient

Hulk et L'AbominationPrévu pour être plutôt bien accueilli dans les salles, L'Incroyable Hulk ravira les critiques, mais pas les spectateurs. Avec tout juste 1 millions d'entrées en France et seulement 5 semaines de présences dans les salles, le film ne reçoit pas l'engouement escompté. Pour reprendre mon accroche en haut de la page, il est important de noter que le personnage de Hulk, bien que l'un des super-héros les plus puissant, n'obtiendra jamais une bonne adaptation sur les écrans. Que ce soit la série, la série animée où tous les films centrés uniquement sur ce personnage, aucun ne produira de réels résultats positifs. Pour un budget de 150 millions de dollars, le film produira une recette s'élevant difficilement au-delà des 134 millions de dollars.

Bien que le film ne déchaîne pas les foules, c'est un second pas convaincant dans la mise en place du MCU et dans la création des Avengers. Il faudra attendre 2 années pour en voir la suite avec le deuxième opus de Iron Man. Hulk, quant à lui, reviendra dans le dernier film de cette première phase : Avengers en 2012. Bien qu'une suite eut été envisageable avec la création d'un prochain méchant au cours de ce film (Samuel Sterns reçoit une dose du sang de Hulk, ce qui, à terme, le transformera en Leader), l'échec de cet opus n'encouragera pas Marvel à produire un second film. De plus, à l'avenir, Hulk sera incarné par Mark Ruffalo, Edward Norton abandonne le rôle pour des raisons encore mystérieuses aujourd'hui. Avis personnel, Ruffalo incarne bien mieux le monstre vert aux prises avec lui même que Norton, plus adapté à des personnages plus "humains".


Note à part, L'incroyable Hulk m'a tellement peu marqué que quand j'ai commencé à faire mes recherches, je me suis m'y à me demander si j'avais bien vu ce film.

Sources : Wikipédia, Allociné, àVoiràLire, Télé Star, Cinafilm, Critique Film, Chronique Disney, Marvel, Fandom Wiki Marvel Cinematic Universe, Marvel Cinéverse, Les amis du MCU,

Ça pourrait vous intéresser